L’Arbocal

Plus de mille arbres fruitiers émaillent les collines du piémont des Vosges qui entourent Weiterswiller. Une grande partie n’est plus entretenue et de nombreux fruits retournent chaque année directement à la terre. C’est une perte de plusieurs dizaines de tonnes de fruits par an, et à terme, la disparition de ces vergers qui font la richesse et le charme de ce terroir.

 

​​​​​​L’Arbocal a pris racine sur le constat regrettable, à l’heure où il devient si important et urgent de préserver notre planète, tout en trouvant des solutions pour mieux nourrir les hommes qui la peuplent, du dépérissement des vergers hautes tiges et de leurs fruits. Il s’inscrit dans des valeurs de respect de l’humain et de l’environnement. Il fédère en cela des partenaires, acteurs territoriaux, associations ou habitants du territoire, qui partagent ces valeurs.

Situé à Weiterswiller, au pied même des vergers qui ont fait naître ce projet, L’Arbocal s’est fixé pour mission de valoriser les fruits et les vergers du piémont des Vosges tout en proposant des produits sains, locaux et durables, et en participant au développement du territoire, à travers les activités suivantes :

La société

Pour rester au plus proche de ses valeurs, L’Arbocal a choisi de s’immatriculer sous le statut de SAS de l’Économie Sociale et Solidaire à capital variable. L’ESS se fonde sur le principe d’utilité sociale. Ce qui signifie notamment :

 

Au quotidien dans ses pratiques, L’Arbocal :

L’équipe

Agnès Divoux & Dominique Morque, fondateurs de L’Arbocal.

 

Après respectivement 25 et 40 années dans l’audiovisuel, autant d’années de récits, de rencontres, d’images et de sons, nous avons entrepris d’écrire une nouvelle histoire, celle de L’Arbocal, à Weiterswiller.

Nous sommes venus à Weiterswiller pour la première fois par un dimanche ensoleillé d’avril 2008, par la route du piémont des Vosges qui serpente entre les vergers en pleine floraison. Nous avons été conquis et nous nous sommes installés là, dans une maison dont l’arrière donne sur ce paysage de vergers que nous aimons tant.

Depuis, nous les arpentons chaque semaine. Et sommes chaque fois un peu plus attristés par l’abandon des fruits et des arbres, et la menace de dépérissement définitif de cet environnement. Fin 2019 nous avons décidé d’agir, et de créer une conserverie artisanale locale à Weiterswiller même, dans l’objectif de préserver cet environnement de vergers, de lutter contre le gaspillage, de promouvoir une alimentation locale de qualité, et de redynamiser Weiterswiller par une activité artisanale.

L’atelier

En novembre 2020, le Conseil Municipal de Weiterswiller a voté “OUI” pour restaurer et louer à L’Arbocal l’ancien lavoir, devenu entre-temps atelier municipal, et finalement abandonné il y a quelques années. Maintenant restauré, il offre le charme de l’ancien, et les commodités du neuf. C’est l’endroit idéal, à Weiterswiller même, au pied des vergers, où ce projet est né…

 

Le bâtiment comporte :

 

L’ancien service des eaux en face du lavoir sert au stockage.

Une conserverie doit répondre à des exigences strictes d’hygiène et de sécurité alimentaire. La mise en conserve est une méthode de préservation des aliments qui consiste à les mettre dans des récipients rendus étanches à l’air puis chauffés à des températures élevées pendant le temps nécessaire à la destruction ou l’inactivation des micro-organismes pathogènes.

Pour atteindre cette température élevée, il faut utiliser un autoclave, qui se ferme hermétiquement, et sous la pression de la vapeur, permet de porter de l’eau au-delà de 100°C. L’autoclave de L’Arbocal est un prototype conçu par la société Steritech à Saverne pour L’Arbocal.

 

Les autres principaux appareils de l’atelier sont : une marmite de 130 litres avec bras racleur, une éplucheuse à pommes de terre d’une capacité de 160 kg/h, un robot coupe-légumes d’une capacité de 400 kg/h, un tamis automatique d’une capacité de 120 kg/h, un mixeur plongeur, un presse-agrume, une plaque chauffante, etc.

L’atelier s’est également doté d’un système de sondes à coeur et 2 caissons d’étuvage, afin de pouvoir vérifier la validité des barèmes de stérilisation et la stabilité sanitaire des bocaux, et garantir ainsi la sécurité alimentaire.

Les partenaires

L’Arbocal est un projet ancré dans son territoire, qui a fédéré autour du projet les habitants et acteurs qui vivent sur ce territoire et l’animent, et ont chacun à leur manière contribué à faire émerger et à consolider ce projet, avec beaucoup de bonne volonté et de générosité.

Overlay image